Rando Passion

lundi 25 juin 2018

CASSEL, VILLAGE PRÉFÉRÉ DES FRANÇAIS

Le 19 juin 2018, Cassel a été élu village préféré des Français. Bravo !

Posé sur le point culminant des monts de Flandre, le village de Cassel a su garder son charme flamand d'antan. L'ancienne capitale de la Flandre maritime, considérée comme l'un des plus beaux villages de France, a tout pour séduire : de multiples ruelles ornées des fameux pavés du Nord, un patrimoine historique exceptionnel, une douceur de vivre typique d'un territoire à part dans les Hauts-de-France...

Qui veut découvrir Cassel commencera par se perdre dans les venelles, à la recherche de ses moindres richesses architecturales. Ici, la rampe alpine, une étonnante allée de rocaille qui mène vers les hauteurs du village. Là, l'ancien hôtel de la Noble-Cour, qui abrite aujourd'hui le musée départemental de Flandre. Le bâtiment, habillé de pierres claires, est le siège de l'ancienne châtellenie de Cassel et domine la Grand'Place : sa façade combine les caractéristiques de l'architecture typiquement flamande et des éléments de la Renaissance italienne. À l'intérieur, les collections présentent plus de 6 000 pièces. Sur les bâtisses et les maisons de la Grand'Place, la couleur rouge, de la brique comme des toits, est reine.

Époustouflant panorama

Depuis les routes qui traversent les verts pâturages de la Flandre, le village se repère de loin. Cassel est surplombé par son monument phare : l'ancien moulin à vent, le Kasteel Meulen ("moulin du château").

"Il est le symbole de Cassel, explique-t-on à l'office de tourisme Cœur de FlandreOn y produisait de la farine, on y tannait des peaux, ou on y fabriquait de l’huile. En 1900, on pouvait compter une vingtaine de moulins sur la seule commune de Cassel !"

Tout proche du moulin à vent, le belvédère. Qui a gravi les 176 mètres du mont Cassel peut ici profiter d'un époustouflant panorama : c'est tout un "pays" des Hauts-de-France qui se dévoile, avec ses moulins, ses monts et ses vallons. Napoléon Bonaparte ne s'y était pas trompé : "Cassel offre la vue du plus magnifique tableau que la nature ait dessiné dans un pays de plaine". Par beau temps (ce qui n'est pas rare à Cassel !), la vue sur les paysages flamands est exceptionnelle, à 80 kilomètres à la ronde !

De Louis XIV au maréchal de France

Un village aujourd'hui, fier de ses racines, et pourtant... Au Moyen Age, Cassel était un centre économique de première importance, au carrefour de sept anciennes voies romaines. Le village, qui veillait sur tout un territoire, possédait un imposant château et des fortifications. Si celles-ci ont été détruites sous Louis XIV, certains vestiges sont encore bien visibles dans le village : au sud, la Porte d'Ypres, qui guide les pas vers le chemin des remparts et ses sentiers escarpés ; proche de la collégiale Notre-Dame, la Porte de Dunkerque ; en contrebas de la Grand'Place, la Porte d'Aire ; plus au nord, la Porte du Château…

Autre lieu, autre époque : non de loin des ailes du moulin à vent, Foch veille sur Cassel. Le maréchal, héros national de la Grande Guerre, avait fait du village – qu'il surnommait "sa sentinelle des Flandres" – son quartier général. Aujourd'hui, la commune lui rend de multiples hommages, comme une haute statue équestre ou la plaque commémorative visible à l'entrée de la collégiale : le militaire n'a manqué aucune des messes matinales, d'octobre 1914 à mai 1915…

La collégiale, justement. Typiquement flamande et attestée depuis le Xe siècle, "elle surmonte la butte sacrée, révèle Isabelle de l'office de tourisme. À l’origine, en forme de croix latine, elle fut de nombreuses fois détruite et reconstruite. Caractéristique de l’architecture des églises en Flandre, c’est une Hallekerque, elle possède trois nefs d’égales dimensions." Aujourd'hui, l'édifice est toujours protégé par Notre Dame de la Crypte, dont la statue est exposée dans la niche d'un retable, fièrement posée sur les armes de France, de Flandres et de la Ville de Cassel. L'histoire raconte que c'est devant cette sainte patronne et protectrice de Cassel que se recueillait, chaque matin, le futur maréchal Foch.

La chaleur des gens du Nord

Lors d'un passage à Cassel, impossible de ne pas honorer la gastronomie flamande ! Cassel propose aux gourmands quelques grands classiques, comme la carbonnade flamande ou le potjevleesch, et des curiosités locales, à l'image du Cœur casselois (tarte sucré-salée à base de pomme et de hachis de porc) ou la crème brûlée à la chicorée. Où les déguster ? Dans un estaminet, bien entendu ! D'ailleurs, l'estaminet casselois saura à coup sûr vous séduire, avec sa devise :"Un estaminet, ce n'est pas un restaurant, et pourtant on y mange. Ce n'est pas non plus un café, et pourtant on y boit. C'est tout simple, comme à la maison."

Ultime (et immense) atout de Cassel : la chaleur de ses habitants. Le village, qui arbore à chaque coin de rue le blason d'or au lion noir de l'ancien comté de Flandre, est animée par de nombreuses manifestations populaires qui rythment le calendrier casselois. La plus belle : le Carnaval d'été, chaque lundi de Pâques, qui voient les géants du village, Reuze Maman et Reuze Papa, faire le tour des places et ruelles pavées. Ambiance et bonne humeur garanties !

Bravo Cassel !

Posté par Randopassion à 16:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


mercredi 30 août 2017

VENISE

VENISE, c'est l'escapade ultime, le dépaysement absolu, le voyage dans le temps. A VENISE, tous les chemins mènent à Saint Marc.

Venise

Sur les deux places qui communiquent la Piazza San Marco et la petite Piazzetta s'ouvrant sur la lagune, sont rassemblés les édifices et monuments les plus connus comme: la Basilique Saint Marc, la Palais des Doges, le Campanile, la Tour de l'Horloge, etc ...

Ici on a vu débarquer Napoléon, les Empereurs d'Autriche et même Hitler. Lord Byron venait y parler poésie avec Shelley ou séduire maints jupons. Wagner cherchait au café Florian l'inspiration pour Tristan. Proust y mena une sage villégiature tandis que Stravinski et Diaghilev, suivi plus tard par Himingway, y firent la fête.

Pour ma part en mars dernier 4 jours de découverte de cette magnifique cité, mais aussi MURANO, l'île aux verriers à 1 km de VENISE, TORCELLO et BURANO ou l'île aux dentelles mais également village de pêcheurs aux petits canaux entièrement bordés de maisons aux couleurs vives.

Un superbe souvenir mais qu'il est difficile de retenir quelques photos parmis le millier de clichés. Alors ce diaporama pour vous donner envie ... laissez-vous pénétrer par la magie des lieux.

L'origine de la ville de VENISE est cachée dans la brume des temps. On sait que pour fuir les ravages des invasions barbares du Vème siècle, des groupes de paysans de la région cherchèrent asile sur les îles qui se trouvaient au centre de la baie du BRENTA, le fleuve qui a donné naissance aux marécages dans lesquels trouvèrent asile les "fondateurs" de cette ville. Venise pris forme entre le IXème et le XVème siècle, grâce à ses marchands, sa flotte et son gouvernement féodal, les Doges. Souvent en guerre ouverte avec les autres républiques de la mer, Gênes, Pise et Amalfi, elle était au début du XVIème siècle la république la plus puissante de la Méditerranée, avec des routes commerciales ouvertes avec le monde connu à l'époque, comme la Chine, la Perse, l'Inde et le moyen orient. La fin de Venise commença avec la découverte des Amériques pas Colombo, Vespucci et Caboto.

Posté par Randopassion à 17:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

vendredi 14 juillet 2017

DUBAÏ

Que diriez-vous de faire un petit tour à DUBAÏ ... ?

Posté par Randopassion à 17:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

jeudi 6 juillet 2017

VIANNEY

Le Clip de Vianney qui fait buz et la fierté déjà de nombreux Dunkerquois sur le net ... valorisation des atouts du Dunkerquois ...

C'est un clip urbain ...

Mais tiens .... par hasard .... une rue typique, des maisons de briques et un bel alignement d'arbres, intimité urbaine, et ça c'est chez nous ... et un atout ... bien vu et compris par le réalisateur.  

Posté par Randopassion à 18:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 1 janvier 2017

BONNE ANNEE

IMG_1683

Posté par Randopassion à 09:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]


samedi 17 décembre 2016

DUNKIRK

Ce film sortira le 19 juillet 2017

Dunkerque - Survival Teaser- Christopher Nolan.

Film d'action spectaculaire, Dunkerque se déroule au cours de la fameuse évacuation des troupes alliées de Dunkerque en mai 1940. 

Posté par Randopassion à 17:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 23 octobre 2016

RETURN OF THE DUNKERQUE BASS

Petit retour sur l'été avec la vidéo "Return of the Dunkerque Bass" réalisée par Frank Musch, voisin néerlandais et fervent ambassadeur de Dunkerque !

 

A découvrir le nouveau site de l'office de tourisme: http://www.dunkerque-tourisme.fr/

Posté par Randopassion à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 2 octobre 2016

DUNKERQUE, les 7 clichés capitaux

Un clip humoristique pour casser les préjugés au sujet de Dunkerque et sa région.

 

Posté par Randopassion à 05:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 20 septembre 2016

Dunkerque Flandre Côte d'Opale

En 2016, soyez inspiré ! Partez à la découverte de Dunkerque Flandre Côte d'Opale.

Une petite vidéo de promotion de la Ville de Dunkerque.

Posté par Randopassion à 19:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

mardi 13 septembre 2016

VOLCAN BIRIGOYO

Visite et échange avec un berger possédant un magnifique troupeau de chèvres Palmera, nous découvrons avec sa famille l'élaboration d'un fromage frais.

Puis, nous nous rendons à la zone récréative Del Pilar d'où part notre sentier de randonnée ... dans le brouillard. Une fois au dessus des nuages, un magnifique sentier serpente entre pinède canarienne et la laurisilva. Pique-nique au bord d'un cratère et superbe vue sur une cascade de nuages.

Panorama 3

Nous rejoignons le Volcan Birigoyo (1809 mètres) le premier cratère de la route des volcans qui nous offre une vue spectaculaire à 360° sur toute l'île de la Palma. La descente un peu raide à travers la forêt nous ramène à la zone récréative.

Il nous faut rejoindre notre hébergement pour boucler nos valises mais impossible de quitter l'île sans déguster un dernier baraquitto !

Posté par Randopassion à 19:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]